chezdaniel.fr

Chez Daniel

Volailler, foie gras et épicerie fine à Saint-Gaudens 31

 

05.61.89.41.94

ouvert le dimanche matin

 

31800 St-Gaudens

Ouverture le dimanche matin de 8h30 à 12h30 dès le 14 oct 2012.
Du Mardi au Samedi
7h30-12h30    14h00-19h15
Fermé le Lundi
Rôtisserie :
Jeudi, Samedi
Dimanche 8h30-12h30

 

 

Chez Daniel

 

 

arrondis google maps

 
 
 
 
 
 

Chez Daniel

 

La Dépêche du Midi du 23 décembre 2010

 

Ambiance de fêtes au cœur du magasin Chez Daniel
Ambiance de fêtes au cœur du magasin Chez Daniel 

Saint-Gaudens. «Chez Daniel», le chapon est en vedette

L'aventure de « Chez Daniel » a commencé en 1964 à Mane, dans une maison de location, où Daniel Russe et sa femme tuent quelques volailles la nuit pour les vendre dans la journée en faisant du porte à porte.

En 1970, le couple achète une maison avec un terrain sur lequel ils bâtissent un abattoir. En 1979, ils ouvrent un magasin de vente de volailles, au 5 rue du Moulat à Saint-Gaudens.

C'est là que Nathalie commence à travailler à l'âge de 16 ans. Le magasin s'appelle « Chez Daniel », et depuis fin 2004 s'est déplacé au 14, rue du Moulat.

En cette période de fêtes, le magasin ne chôme pas. Les tables commingeoises seront bien garnies avec, selon Patrick Russe un faible pour le chapon.

Ce déménagement a-t-il modifié votre façon de travailler ?

Oui, déjà au niveau de la superficie du magasin, nous sommes passés de 16 m² à environ 60 m. Dans l'ancien magasin, nous avions à peu près 80 produits, et maintenant nous devons être aux environs de 500 produits.

Ce changement d'adresse était-il risqué ?

Malgré beaucoup d'appréhension au début, nous avions confiance dans l'enseigne, et nous avons eu raison. Aujourd'hui, on touche une clientèle plus vaste et plus importante.

Vos produits sont issus de productions locales ?

Oui, ils sont tous français et de la région. Le foie gras et le magret proviennent des landes et du Gers, la canne vient du Tarn et les poulets du Comminges.

Quel est le produit phare en ces périodes de fêtes ?

Le chapon représente à lui seul environ 50 % de nos ventes. Le restant varie entre le chapon de pintade, l'oie de Guinée, la dinde et la poularde. Et naturellement , le foie gras.

Comment se répartit votre travail ?

Nous sommes trois et nous formons une très bonne équipe. Nathalie, ma sœur, et Myriam sont au magasin, tandis que j'assure les livraisons et recherche de nouveaux produits.

 

Propos recueillis par R.M.

 

 

La Dépêche du Midi du 21 décembre 2009

 

Nathalie, Patrick et Myriam de Chez Daniel. Photo DDM, Jal
Nathalie, Patrick et Myriam de Chez Daniel. Photo DDM, Jal 

Voilà trente ans que la société Chez Daniel, fondée en 1964, propose ses produits à un public de gastronomes. Trente ans de commerce qui va de la vollaille aux vins et champagnes en passant par l'épicerie fine, avec pignon sur la même rue, celle du Moulat, à deux adresses différentes.

« A partir de 1979, on était au n° 5, et en 2004, au n° 14 » précisent Patrick et Nathalie les enfants de Daniel, le fondateur, qui ont repris l'affaire en 1995. Ils y travaillent respectivement depuis 20 et 27 ans. Myriam est venue les rejoindre il y a une quinzaine d'années. « Ca fait maintenant longtemps qu'on se connait, on forme une véritable équipe. »